Illustré par Catel, Pocket Jeunesse, 2008.

comment_vivre_sept_viesL'histoire : Il meurt à cause de ses pieds ! Vraiment ! Dans la vie suivante, il espère que ça ne se passera pas comme ça... mais il semble y avoir une malédiction.

Notre avis : Nous connaissons l'auteur pour ses pseudo-fictions-historiques. Ici encore, l'Histoire est présente. En effet, les vies sont des prétextes pour découvrir des peuples, des époques, des lieux, etc., bref : des civilisations.
Pour une fois, l'histoire-prétexte-à-l'instruction divertit un peu et les instructions ne sont pas trop pénibles. Toutefois, nous préférerions que le roman pour la jeunesse ne soit plus confondu avec le livre scolaire.
Dans ce roman, les péripéties sont courtes donc nous nous lassons moins et le dénouement surprendra les plus jeunes.
Bilan : nous aurions envie d'inscrire "peu mieux faire", ce qui correspondrait bien à cet ouvrage semi-scolaire. L'art de la prétérition nous l'a fait mentionner mais nous préférons conclure avec : un roman un peu scolaire mais tout de même assez plaisant.

Mirabilia.