[Shopaholic ties the knot, 2002], traduit par Christine Barbaste, Pocket Jeunesse, 2010.

L_accro_du_shopping_dit_ouiL'histoire : Le mariage ? Pas pour tout de suite, ou alors dans dix ans. Ou dans cinq. Ou trois. Enfin, on verra... Mais si Luke en parle, ça change tout ! La robe, le lieu, les chaussures, les fleurs ! L'organisation commence. Sauf que, rapidement, Becky doit faire un choix : en Angleterre ou à New York ? Oh, on verra le continent plus tard, pensons d'abord à la robe !

Notre avis : Chick-lit en force ! Nous ne pouvons dire notre avis sans nous placer dans le bon genre. Et pour cette catégorie, ce roman est réussi.
En effet, nous avons une héroïne archi caricaturale et idéalisée qui comble les envies et exauce les rêves les plus secrets, une situation invraisemblable tant elle est tarabiscotée et une dimension comique grâce à ces deux éléments réunis. Des jeux de mots, des dilemmes, des gags visuels... Bref, tout est là pour rentrer dans la case chick-lit.
Et le sujet du mariage est honoré : nous retrouvons toutes les questions caricaturales attendues, toutes les pires situations présentées et un dénouement rêvé.
Bilan : un roman de chick-lit qui répond aux attentes de sa cible.

Mirabilia