[Kurt Koker Hodet, 2003], traduit par Jean-Baptiste Coursaud, illustré par Kim Hiorthoy, La Joie de Lire, « récit », 2009.

Kurt_a_la_t_te_en_cocotte_minuteL'histoire : Tout va bien pour Kurt jusqu'à ce qu'il tombe sur douze personnes et un ballon gros_logo_Coup_de_coeurdans un container, jusqu'à ce que le travail manque, jusqu'à ce qu'Anne-Lise préfère les gens « passionnants » à lui et jusqu'à ce que son monde change radicalement.

Notre avis : Ce roman est très très drôle, ce qui devient très rare. Ici, sont pourtant abordées des thématiques très sérieuses : immigration, lois du travail, rapport de force, déprime, relations de couple, etc. Et plus les sujets sont graves, plus l'auteur semble en rajouter une couche. Dérision, humour noir, ironie, humour de répétitions, gags : tout est bon pour dédramatiser les situations et rire du pire. Et cela fonctionne ! Au final, le lecteur est incité à se poser de nombreuses questions... qui n'auront pas de réponses. L'auteur a vraiment un grand talent pour savoir faire rire son lecteur et nous l'en remercions.
Pour une fois, les personnages ne sont pas vraiment sympathiques. Et l'auteur va même plus loin : il détourne, certes, les stéréotypes mais ose en plus ce qui n'est jamais dit !
Les illustrations sont aussi très réussies : quelques traits suffisent à dresser des portraits qui sont riches en émotion et pertinents par rapport aux situations évoquées. Du début à la fin, voici donc une œuvre très aboutie. Pensons aussi à féliciter le traducteur, qui doit, lui aussi, avoir un humour développé !
Bilan : un roman très drôle et qui aborde des thématiques intéressantes. Un coup de cœur !

Mirabilia